CRITIQUE (Danse) – The You Show: du petit moi au héros surdimensionné

La relation avec soi et les autres, un thème récurrent en danse contemporaine.

The You Show, une création de la chorégraphe de Vancouver Crystal Pite, l’explore avec théâtralité, humour et émotion. Entre toi et moi, nous et eux, il n’y a qu’un fil conducteur: le cœur qui bat, peu importe l’état d’âme.

Pour impulser ce cœur, neuf captivants danseurs évoluent souvent en duos au fil de quatre tableaux contrastants à la signature originale. L’éclairage en flash vient figer un moment dans le temps. Le son nous transporte dans des univers aux antipodes. Les mouvements mécaniques, parfois proches de la contorsion, deviennent une gestuelle fluide.

Conscience de soi et amour idyllique, douleur et conflit intérieur, performance solide dans une fragile maison de verre; The You Show, c’est tout cela et la lecture que le spectateur souhaite en faire. Parce que chacun peut s’y retrouver.

Comme point final, le tableau A picture of you flying illustre un banal conflit amoureux en une parodie de film de super héros. Inusité et inattendu! Entrée en scène: un danseur est là à monologuer. Puis le monologue s’enchaîne sur un semblant de dialogue pour se terminer sur un affrontement entre puissants géants métalliques. Un affrontement au cours duquel fusent les clichés sur scène et les rires en écho dans la salle.

The You Show, un spectacle réglé au quart de tour. Un incontournable de la saison de La Rotonde.

Une collaboration spéciale signée par: Annie Boutet, chroniqueuse | www.jongleusedemots.ca

The You Show
Salle Multi du Complexe Méduse, 8, 9 et 10 mars, 20?h