C’était fébrile sur les Plaines, dès le début de la soirée. Inclassable dans son style, le « power duo » Twenty One Pilots a été acclamé par une foule immense et jeune au #FEQ.

Dès le début jusqu’à la fin du spectacle, en retour, les super-héros de l’Ohio ont été généreux et très efficaces.

« Jumpsuit » a démarré les moteurs avec une force brutale. Une auto en feu sur la scène et les gars de twenty one pilots portant des masques, le signal était lancé et il était clair : le public aurait droit à l’une des meilleures soirées de l’édition 2019 du Festival d’été de Québec.

Aucune baisse de régime était prévue car la pièce « Levitate » et, tout de suite après, le tuyau « Heathens » ont littéralement fait trembler le sol. Cette dernière comprenant une intro puissante au piano. Un moment fort.Leur réputation d’excellents animateurs de foule a été confirmé tout au long du show et le public de Québec était d’une complicité rarement vue au FEQ.

À ce sujet, la pièce « Lane Boy », avec une grande partie de la foule accroupie pour ensuite sauter le plus haut possible, a été un passage fort divertissant.

Une reprise de « Jump Around », de House of Pain, et une autre de « Can’t Help Falling in Love », d’Elvis -ukulélé inclus-, ont aussi bien amusé le public qui chantait et dansait sans arrêt. Ajoutons à cela un clin d’œil aux White Stripes (intro de « Seven Nation Army »), moment pendant lequel le drummer a joué son instrument en « surfant » sur la foule, à l’aide d’une plateforme soutenu à bout de bras par la foule.

Même les membres de la sécurité sur le Plaines ont été «sollicités» par Twenty One Pilots pendant le spectacle. Voir des gars et des filles de la sécurité danser sur la grande scène des Plaines, avez-vous déjà vu ça?

:)Bref, un véritable rouleau compresseur de bonheur, Twenty One Pilots!

Il y a quelque chose d’unique avec twenty one pilots: la qualité de leur performance nous fait oublier que…il n’y pas un band derrière!

Outre le drummer et les morceaux de guitare et piano joués par le chanteur, une trame sonore prend toute la place pendant la grande majorité du spectacle. Seul petit bémol de la soirée, certaines pièces ont été livrées en format écourté, peut-être une question rythme en ce qui concerne la production du spectacle.

Les super-héros de Twenty One Pilots auront conquis Québec, ils repartent avec un sourire et le public aussi!

YUNGBLUD

Quelle bête de scène! Toute une prestation énergique du jeune originaire de Doncaster, Angleterre, devant un parterre aussi jeune que lui ou plus encore! Résolument pop avec une forte attitude punk/rock, Yungblud est une carte cachée (une autre) de ce FEQ 2019! Wow!

THE GLORIOUS SONS

La formation rock canadienne est passée quasiment inaperçue, n’ayant jamais réussi à faire réagir la foule. Un choix douteux dans le cadre d’une soirée « trendy » marquée par la jeunesse. On espère revoir The Glorious Sons dans un contexte plus adapté à leur régime musical.

Texte: Pedro Rodriguez
Photos: Martin Bélanger